Ki Tavo 

Moïse enseigne au peuple : « Quand vous entrerez sur la terre que D.ieu vous donne en héritage éternel, que vous vous y installerez et la cultiverez, vous apporterez les premiers fruits (bikourim) de vos vergers au Saint Temple, et déclarerez votre gratitude pour tout ce que D.ieu à fait pour vous. » La paracha comprend aussi les lois relatives aux dîmes dues aux Lévites et aux pauvres. Elle détaille les instructions quant à la manière de prononcer les bénédictions et malédictions du haut du Mont Grizzim et du Mont Ebal évoquées au début de la paracha de Reeh. Moïse rappelle aux Israélites qu’ils sont le peuple choisi par D.ieu et que, réciproquement, ils ont fait le choix de D.ieu. La dernière partie de Ki Tavo contient des paroles d’avertissement. Après avoir énuméré les bénédictions par lesquelles D.ieu récompensera le peuple quand il accomplira les Commandements de la Torah, Moïse rapporte longuement les terribles conséquences de leur abandon : maladie, famine, pauvreté, exil. Moïse conclut en déclarant qu’en ce jour, quarante ans après leur naissance en tant que peuple, les Israélites sont parvenus à avoir « un cœur pour savoir, des yeux pour voir, des oreilles pour entendre ».

There are no products in this category