Lekh Lekha 

D.ieu s’adresse à Avram et lui ordonne : « Va pour toi hors de ta terre, de ton pays natal et de la maison de ton père, vers la terre que Je te montrerai ». Là, dit-Il, « Je ferai de toi une grande nation » et « toutes les familles de la terre seront bénies par toi ». Avram et son épouse Saraï, accompagnés de leur neveu Loth, voyagent vers la terre de Canaan où Avram construit un autel pour D.ieu et continue de diffuser le message de l’existence d’un D.ieu unique. Une famine contraint le premier Juif à se rendre en Egypte. Les princes du Pharaon voyant la beauté de Saraï la conduisent au palais. Avram échappe à la mort car lui et Saraï se sont présentés comme frère et sœur. Mais une plaie frappe Pharaon et sa maison, l’empêchant de toucher à Saraï, ce qui le convainc de la rendre à Avram et de compenser ce dernier par de l’or, de l’argent et du bétail A leur retour en Canaan, Loth se sépare d’Avram et s’installe dans la cité corrompue de Sodome. Il est fait captif lorsque les puissantes armées de Kedarlaomer et ses trois alliés conquièrent les cinq cités de la vallée de Sodome. Avram arme alors une troupe et part à la poursuite de ces derniers qu’il défait, libérant Loth. Il est alors béni par Malki-Tsedek, roi de Chalem (Jérusalem). D.ieu conclut avec Avram « l’Alliance entre les Morceaux », lors de laquelle l’exil (la Galouth) et la persécution du peuple d’Israël sont annoncés, et, en même temps, la Terre Sainte lui est donnée en héritage éternel. Toujours sans enfants dix ans après leur arrivée en terre de Canaan, Saraï enjoint son mari, d’épouser Hagar sa servante. Celle-ci tombe bientôt enceinte et « sa maîtresse devint méprisable à ses yeux ». Saraï la traite alors durement et Hagar s’enfuit. Un ange la convainc de retourner auprès de sa maîtresse et lui annonce que son fils sera le père d’une nation particulièrement nombreuse : Ismaël naît alors qu’Avram est âgé de 86 ans. Treize années plus tard, D.ieu change le nom d’Avram en Avraham (« père d’une multitude ») et celui de Saraï en Sarah (« princesse ») et leur promet la naissance d’un fils. De cet enfant, qu’ils appelleront Isaac (« il rira »), descendra la grande nation avec laquelle sera maintenue l’alliance. D.ieu ordonne à Avraham de se circoncire, lui et ses descendants en « signe de l’alliance entre Moi et vous ».