Vayéra 

D.ieu apparaît à Avraham le troisième jour suivant sa circoncision à l’âge de 99 ans, dans les plaines de Mamré. Cependant, Avraham voit trois hommes et court à leur rencontre pour leur offrir l’hospitalité et s’active à leur préparer un repas de choix. L’un des voyageurs – qui, sous leur apparence humaine, des anges – annonce que, dans un an exactement, Sarah donnera naissance à un fils. En entendant cela, Sarah rit. Avraham plaide, mais en vain, en faveur de la cité corrompue de Sodome, que D.ieu veut détruire. Deux des trois anges y arrivent et Loth, le neveu d’Avraham, leur donne l’hospitalité et les protège de la foule sodomite. Les deux invités révèlent à leur hôte qu’ils sont venus détruire la ville et lui enjoignent de fuir avec sa famille. L’épouse de Loth contrevient à l’ordre reçu et se retourne pour voir la cité en flammes : elle devient un pilier de sel. Loth et ses deux filles trouvent refuge dans une grotte. Ces dernières croient être les seules survivantes, avec leur père, d’un châtiment qui aurait frappé le monde entier. Elles enivrent Loth, partagent sa couche et conçoivent deux fils qui seront les pères des nations de Moav et d’Amon. Avraham s’en va à Guerar où règne Avimelekh. Ce dernier fait enlever Sarah – qui avait été présentée comme la sœur d’Avraham – pour l’amener dans son palais. A travers un rêve, D.ieu averti Avimelekh qu’il mourra s’il ne rend pas Sarah à son époux. Avraham explique qu’il craignait qu’on le tue pour prendre la ravissante Sarah. D.ieu se souvient de la promesse faite à Sarah et lui donne un fils qui est appelé Isaac (Yits’hak, qui signifie « rira »). Isaac est circoncis à l’age de huit jours. À la naissance de leur fils, Avraham a 100 ans et Sarah 90. Hagar et Ismaël sont chassés de la maison d’Avraham après que D.ieu ait demandé à ce dernier « tout ce que dira Sarah, écoute sa voix » et promis qu’Ismaël serait le père d’une nation. Hagar et Ismaël se perdent dans le désert. D.ieu entend les cris de l’enfant assoiffé et lui sauve la vie en montrant un puits à sa mère. Avimele’h conclut une alliance avec Avraham à Beer-Cheva, où Avraham lui donne sept brebis en signe de leur trève. D.ieu éprouve Avraham en lui commandant de sacrifier Isaac sur le Mont Moriah (le Mont du Temple à Jérusalem). Avraham se lève tôt le matin pour accomplir l’ordre divin. Isaac est lié et placé sur l’autel. Lorsqu’Avraham lève le couteau pour égorger son fils, une voix céleste lui commande d’arrêter, car « maintenant Je sais que tu crains D.ieu ». Avraham voit alors un bélier, pris dans les buissons par ses cornes, qu’il sacrifie à la place d’Isaac. Avraham apprend qu’une fille, Rebecca (Rivkah) est née à son neveu Bethouel.